Accidents de la vie courante : les dangers cachés de notre quotidien

23/06/2014

Accidents de la vie courante : les dangers cachés de notre quotidien

Première cause d’accidents et troisième cause de mortalité en France, les accidents de la vie sont causés involontairement, par la victime elle-même, et touchent plus particulièrement les enfants et les personnes âgées. Bien que les victimes soient plus nombreuses que les accidentés de la route, on constate un déficit de médiatisation auprès du grand public. Entre sensibilisation, bons réflexes et contrat d’assurance adapté, comment se prémunir des risques du quotidien ?

La 1ère cause d’accidents en France

Les accidents de la vie courante : état des lieux

Les accidents de la vie courante recouvrent différents types :

  • Les accidents domestiques (survenant à la maison ou dans les abords immédiats),
  • Les accidents de sport et loisirs,
  • Les accidents de la vie scolaire (de la crèche à l’enseignement supérieur),
  • Les accidents survenant à l’extérieur (sur un trottoir, dans un magasin, à proximité du domicile…).

Le point commun entre tous ces types d’accidents est qu’ils sont causés par la victime elle-même : il n’y a pas de tiers vers qui se retourner pour d’éventuelles indemnités. La victime est responsable du dommage encouru et sa responsabilité civile n’est pas engagée.

Problème majeur de santé publique, les accidents de la vie courante touchent 11 millions de personnes chaque année, entraînant des dommages corporels plus ou moins conséquents, de la petite blessure jusqu’au décès pour près de 20 000 personnes chaque année (3,6 % des décès en France). Ces accidents « de tous les jours » font ainsi 5 fois plus de victimes que les accidents de la route

Plus d’accidents, mais moins d’accidents graves

Les résultats du baromètre santé de 2010 menés par l’INPES sont parus en 2013. Il en ressort que les accidents de la vie courante sont plus fréquents mais moins graves : en 2005, 43 % des accidents de la vie courante avaient entraîné des conséquences graves, en 2010, 34 %.

Accident de la vie courante : le chiffre à retenir

10% des Français sont concernés par les accidents de la vie courante, les hommes y étant plus sujets, notamment pour ce qui concerne les accidents liés au sport.

Dangers du quotidien : nos recommandations, vos obligations

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire