La dépendance, enjeu du XXIème siècle

08/10/2013

La dépendance, enjeu du XXIème siècle

Le vieillissement de la population devient un enjeu sociétal majeur, et nous serons tous concernés par la perte d’autonomie de l’un des nôtres dans un avenir plus ou moins proche. C’est pourquoi l’Etat se mobilise pour répondre à la problématique de la dépendance par des solutions concrètes, notamment en termes de financement des structures spécialisées ou d’aide aux familles. A titre individuel, il semble également essentiel de s’y préparer pour mieux accompagner les personnes concernées.

La dépendance, état des lieux


Une population vieillissante, créant de nouveaux besoins

Aujourd'hui 1/5e de la population a plus de 60 ans et ce chiffre devrait exploser d’ici 2050 pour atteindre un tiers de la population française.

Avec plus d’1,4 millions de personnes en situation de dépendance, le marché des seniors est en fort développement, nécessitant d'avantages de ressources financières, humaines et techniques, pour accompagner les personnes en perte d’autonomie.

Une réforme en cours pour faire face à cette évolution de la société

Chacun de nous est, ou sera, concerné par la dépendance, à titre personnel ou familial. Considérée comme « un cinquième risque » et enjeu de la campagne du président François Hollande, la perte d’autonomie des personnes âgées est un vaste chantier qui devra modifier en profondeur la société.

D’ici 2014, le gouvernement devrait lancer la loi Autonomie qui s’articulera autour de trois thématiques :

  • l’anticipation et la prévention,
  • l’adaptation de la société au vieillissement,
  • l’accompagnement de la perte d’autonomie.

En attendant le vote de cette loi, la ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’Autonomie a lancé plusieurs missions interministérielles, consacrées notamment au dépistage des fragilités, et à l’identification des bonnes pratiques dans les autres pays européens.

Aller plus loin

Pour suivre l'évolution de la réforme et vous informer sur la dépendance, vous pouvez consulter :

 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire