Dangers du quotidien : nos recommandations, vos obligations

Dangers du quotidien : nos recommandations, vos obligations

26/10/2015

Protégez-vous, protégez vos proches

Eloignez les risques en ayant les bons réflexes

Pour vos enfants : « intégrez » la prévention

Votre enfant n’a pas conscience des dangers qu’il encoure dans la vie de tous les jours. Dès son premier âge, il est important de le protéger et le guider progressivement vers un comportement sécurisant :

  • Le nourrisson est particulièrement exposé aux chocs à la tête, aux risques de noyade…
  • L’enfant en bas âge découvre le monde et affirme sa personnalité : attention aux baignades, prises de courant, équipements électro-ménager…
  • L’enfant scolarisé doit être initié aux dangers de la route, et sera exposé à de nouveaux risques à la maison (en rapport avec l’évolution de sa taille et son autonomie).

Côté seniors, faites évoluer le quotidien

Avec l’âge, on peut perdre certains réflexes ou être moins alerte :

  • Prenez l’habitude de ranger les espaces pour éviter tout obstacle au sol (tuyau d’arrosage dans le jardin, fil électrique, jouets d’animaux, petites plantes). Une chute est vite arrivée.
  • Eclairez mieux : l’utilisation d’éclairage indirect sera privilégiée et les interrupteurs devront être bien accessibles.
  • Faites-vous aider : il faut parfois franchir le pas et se faire aider dans les activités quotidiennes, qui peuvent présenter des risques à partir d’un certain âge, et adapter son logement.

EN savoir plus

Besoin de connaître les bons réflexes ? Sur le site www.prevention-maison.fr, toutes les pièces sont inspectées pour mettre en avant leurs risques spécifiques.

Apprenez les gestes qui sauvent et les numéros d’urgence

Une enquête récente révèle qu’un Français sur 4 ne connaît pas les appels d’urgence, et moins d’un Français sur 10 est formé aux gestes de premier secours.
Affichez donc les numéros d’urgence sur votre frigo, et sur celui de vos proches, pour les trouver rapidement :

  • Le 15 : SAMU.
  • Le 17 : POLICE.
  • Le 18 : POMPIERS.
  • Le 112 : numéro d’appel d’urgence européen.
  • Ajoutez le numéro du centre anti poison de votre région.

Se former pour connaître les gestes de premier secours permet de réagir efficacement en cas d’urgence. Et ces réflexes peuvent sauver des vies ! La préfecture du département vous guidera vers les professionnels agréés. Les délégations de la Croix Rouge offrent également des initiations aux premiers secours, dont certaines sont centrées sur les enfants.


Adaptez votre environnement

Quelques précautions simples à prendre

Activités sportives ou de loisirs : adaptez votre tenue

Des gants pour bricoler, un casque pour skier, de bonnes chaussures pour escalader, de l’eau pour la randonnée… Aussi simple que cela puisse paraître, il suffit de petits réflexes pour éviter un accident « bête » !

Electricité : prudence…. Et bon sens !

  • Débranchez les appareils électriques lorsqu’ils ne servent pas. Coupez le courant pour toute action liée à l’électricité, même pour changer une ampoule ! Et d’autant plus, avant de secourir une personne électrocutée…
  • N’utilisez pas d’appareil électrique avec les mains mouillées ou les pieds dans l’eau.
  • Ne tirez jamais sur le fil pour débrancher un appareil.
  • Faites entretenir les installations électriques régulièrement, pour éviter toute dégradation ou vétusté. Pour les habitations neuves, vous devez être aux normes et avoir une attestation de conformité, visée par un organisme agréé.

Tous les logements existants sont soumis aux normes de l’époque de construction, ce qui peut présenter certains risques de non-conformité de nos jours. Si des travaux de rénovation sont à effectuer, assurez-vous que les nouvelles normes soient bien prises en compte.

Déchiffrez les pictogrammes des produits

Les pictogrammes affichés sur nos produits ont été actualisés et mis en conformité au niveau européen. Bien les connaître permet d’éviter toute brûlure, indigestion, intoxication et corrosion… Un portail pour la prévention a été créé, il référence notamment ces pictogrammes.

Enfin, pensez à tenir les produits dangereux ou nocifs hors de portée des enfants !


Les assurances

Pas d’obligation… mais une souscription fortement recommandée !

Aucune obligation de souscrire une garantie accidents de la vie, contrairement aux assurances dédiées couvrant les accidents de la route. Cependant, il est fortement recommandé d’avoir un contrat qui vous protège en cas d’accident non intentionnel survenu dans votre vie privée.

Garantie de la vie entière : une garantie conçue spécialement pour vous

Le GMPA est à votre écoute ! Pour répondre à vos besoins, nous avons donc conçu l’offre globale Opération Prévoyance Accident. Elle couvre les risques de votre quotidien, mais également certains risques spécifiques à votre carrière, comme la blessure psychique ou le stress post traumatique lié à une opération militaire.


Vos obligations

Certaines mises en sécurité sont réglementaires

Risque de noyades : protection de l’accès à la piscine

Vous avez une piscine ? Vous devrez nécessairement installer l’un de ces quatre dispositifs de sécurité pour être serein, et en règle :

  • Couverture de sécurité : elle doit résister au poids d’un adulte (jusqu’à 100 kg) et couvrir l’intégralité de la piscine pour empêcher l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans.
  • Barrière : elle doit être placée tout autour de la piscine, avec une marge permettant de se déplacer facilement. Solidement verrouillée, elle doit mesurer au moins 1,10 m de haut.
  • Alarme infrarouge : elle permet d’alerter en cas de franchissement d’une ligne infrarouge ou d’une chute dans l’eau (au moins 6 kg). Immersive ou préventive, un enfant ne doit pouvoir la désactiver et elle devra se réactiver automatiquement après les baignades.
  • Abri de piscine : il rend impossible l’accès à la piscine, doit être assez solide pour qu’un enfant ne puisse l’ouvrir et doit résister aux intempéries.

Pour éviter tout litige, pensez à réclamer une attestation de conformité du dispositif mis en place. Le non-respect de la réglementation peut vous amener à payer une amende allant jusqu’à 45 000€.

Lutte contre les incendies : l’installation de détecteurs de fumée

Pour éviter les risques d’incendie, certains dispositifs de sécurité sont obligatoires depuis le 8 mars 2015, comme :

  • Un détecteur de fumée normalisé, qui doit être placé dans les logements (à la charge du propriétaire). Il permet de détecter les fumées émises dès le départ d’un incendie, et d’émettre un signal sonore pouvant réveiller les occupants. Vérifiez qu’il soit certifié à la Norme Européenne EN 14 604.
  • Dans les parties communes d’un immeuble, des portes coupe-feu sont également obligatoires dans certaines habitations.
  • Les plans des sous-sols, du rez-de-chaussée et les consignes à respecter en cas d’incendie doivent être affichés dans le hall et près des accès.

En savoir plus

Pour connaître le détail des mises en conformités, notamment sur les détecteurs de fumée, consultez le site service-public.fr.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire