La réforme des retraites des militaires : Etat des lieux

La réforme des retraites des militaires : Etat des lieux

31/03/2014

Le système de bonification

Première bonne nouvelle : aucune modification pour vous

Contrepartie liée aux risques d’activités des militaires, la bonification est préservée. Elle s’intègre en effet dans la prise en compte de la pénibilité, axe fort de la réforme.Les modalités n’ont donc pas changé : ces bonifications permettent de faire progresser à 80% le taux de liquidation de votre retraite (au lieu de 75%).

NB : le souhait de modification ou de suppression énoncé par la Cour des Comptes n’a donc pas été retenu.

Le droit à percevoir la pension militaire

Seconde bonne nouvelle : il est accordé à partir de deux ans de service

Avant la réforme, il fallait 15 ans de service effectif pour bénéficier des droits à pension militaire. Cette durée est réduite à deux ans, comme pour les fonctionnaires.
Le principe de l’affiliation rétroactive à l’Ircantec (régime de retraite complémentaire obligatoire des agents non titulaire de l’Etat) pour les militaires quittant l’institution avant 17 ans d’ancienneté est donc supprimé. Il en est de même pour le rachat des annuités en payant les cotisations manquantes.

À NOTER

Seuls les militaires effectuant leur premier engagement après le 1er janvier 2014 bénéficieront de ce réajustement, le dispositif actuel restant en vigueur pour toutes les personnes engagées avant cette date.

Droits à la retraite en fonction des années de service effectif pour les militaires engagés après le 1e janvier 2014 :

Moins de deux ans
De 2 à 17,5 ans
De 17,5 à 19,5 ans
Au delà de 19,5 ans
Pas de droit à pension de retraite militaire. Affiliation rétroactive à l’IRCANTEC. Perte des éventuelles bonifications. Droit à pension militaire à jouissance différée (au moment du départ). Droit à pension militaire à jouissance immédiate mais avec décote Droit à pension militaire à jouissance immédiate sans décote.
  • Moins de deux ans

    Pas de droit à pension de retraite militaire. Affiliation rétroactive à l’IRCANTEC. Perte des éventuelles bonifications.

  • De 2 à 17,5 ans

    Droit à pension militaire à jouissance différée (au moment du départ).

  • De 17,5 à 19,5 ans

    Droit à pension militaire à jouissance immédiate mais avec décote.

  • Au-delà de 19,5 ans

    Droit à pension militaire à jouissance immédiate sans décote.

Agissez pour votre retraite !

Le Compte Individuel de Retraite contient l’ensemble des informations relatives à la carrière et nécessaires au calcul de votre retraite. Grâce à ces éléments, le service de retraites de l’Etat pourra automatiquement liquider la pension, c’est-à-dire déterminer vos droits. Il vous revient de mettre à jour votre compte. Pour cela, vous devez contacter votre organisme d’administration.

LE GMPA À VOS CÔTÉS POUR ÉPARGNER

  • La garantie épargne retraite du GMPA vous permet de constituer un capital à votre rythme et selon votre situation. Adaptée aux jeunes célibataires, aux familles avec enfant et aux jeunes retraités, ce contrat a été récompensé en 2013 (Grand Prix du Revenu « Grand Trophée de la performance sur 20 ans »).
  • La Retraite mutualiste du combattant est une garantie spécialement élaborée pour les titulaires de la Carte du Combattant ou du Titre de Reconnaissance de la Nation, et pour les enfants, veuf ou veuve ou ascendant d’un militaire « Mort pour la France à titre militaire ».

2 Commentaires

Comment calculer ma retraite ?
Bonjour, Vous trouverez sur le site de nombreuses fiches qui vous permettront de mieux comprendre comment fonctionne notre système de retraite (Conseils et Prévention, rubrique "Retraite"). Vous pourrez également évaluer le montant de votre pension grâce au simulateur dédié aux militaires https://www.gmpa.fr/conseils-et-prevention/fiches-pratiques/simulateur-de-retraite-militaire-13-04-2015

Ajouter un commentaire