Protéger ses enfants

Protéger ses enfants

10/08/2010

Les enfants n’ont pas toujours conscience du danger. Ils jouent, font du sport, vont à l’école... toutes ces activités les exposent à des risques inattendus. En parler avec votre enfant, c’est lui permettre d’adopter les bons reflexes de prudence. Mais parfois, cela ne suffit pas. Dans ces moments là, une protection efficace permet de garder l’esprit serein. Quelques réponses pour vous aider à y voir plus clair.
 

1 - Pourquoi souscrire une assurance spécifique pour mon enfant ?

Blessure, bris de glace, vol de cartable... votre enfant, quel que soit son âge, peut être responsable ou victime...


2 - Ces garanties sont-elles suffisantes ?

Les directeurs d’établissement scolaire demandent aux parents de fournir une attestation de responsabilité civile pour les activités scolaires, doublée d’une attestation de prévoyance pour les activités facultatives hors de l’école : classes vertes, voyages, visites organisées...

Il est donc préférable de souscrire dès le départ une assurance prévoyance qui couvre à la fois les activités scolaires et extrascolaires de votre enfant mais aussi les risques maladie. En y ajoutant l’effet de votre propre responsabilité civile de chef de famille, il bénéficiera ainsi d’une protection permanente, quelle que soit son activité.


3 - Quelle couverture choisir pour mon enfant ?

Assurez-vous que tous les types d’activités sont bien couverts.
Pour les plus grands, certains sports comme la plongée sous marine, l’escalade, les sports aériens, l’équitation, le ski sont considérés comme des activités à risques. Elles nécessitent une assurance spécifique. N’hésitez pas à comparer la nature des garanties offertes et les montants maximums d’indemnisation.

Pour que votre enfant soit protégé au mieux, votre contrat doit comprendre un volet prévoyance et des garanties élargies :

  • indemnisation en cas d’invalidité absolue et définitive par maladie et accident, d’invalidité permanente par accident, de décès par maladie ou accident,
  • indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ou accident,
  • remboursements complémentaires pour le transport d’un enfant blessé ou malade,
  • garanties contre le vol d’effets personnels dans l’enceinte de l’école,
  • indemnités en cas de détérioration des lunettes, d’un appareil d’orthodontie, d’un instrument de musique, occasionnée lors de l’accident de l’enfant blessé.

Cas particuliers :

  • Cas 1 : votre enfant provoque un accident alors qu’il se rend au collège en scooter
    Les dommages causés ne seront pas couverts si vous n’avez pas souscrit une assurance obligatoire spécifique pour la conduite du véhicule à moteur. Dans le cas contraire, c’est cette dernière qui interviendra pour l’indemnisation des victimes.
  • Cas 2 : votre enfant est victime d’un accident
    Lorsqu’il n’y a pas de responsable identifié, comme c’est souvent le cas pour les accidents à l’école, l’indemnisation dépendra de la protection enfant que vous aurez souscrite. Plus le contrat intègrera de risques couverts, meilleure sera la protection dont bénéficiera votre enfant.
  • Cas 3 : votre enfant se fait renverser par une voiture / une moto
    L’indemnisation sera prise en charge par l’assurance du véhicule impliqué. Le conducteur d’un véhicule à moteur qui heurte un piéton de moins de 16 ans a l’obligation d’indemniser intégralement les dommages corporels de ce dernier.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire