Une nouvelle affectation ? Comment bien se préparer

Une nouvelle affectation ? Comment bien se préparer

21/06/2010

Un changement d’affectation, que ce soit en France ou à l’étranger, est toujours un moment délicat, mélange d’excitation et d’angoisses et générateur de frais parfois élevés.

Il faut penser à tout : au logement, aux enfants, à l’intégration au sein d’une nouvelle équipe, d’un nouveau quartier, d’une nouvelle ville.
 

Petit mémo pour un changement d’affectation réussi :

  • Prenez contact avec votre nouveau chef de corps pour convenir d’une date à laquelle vous pourrez vous présenter ; cela vous permettra de régler d’éventuels problèmes de services mais aussi des questions personnelles (logement, écoles…) ;
  • Souscrivez une assurance affectation si vous partez Outre-Mer ou à l’étranger pour éviter tout stress en cas de problème sur place ;
  • Réglez vos problèmes de logement en vous documentant sur les possibilités existantes : attribution d’un logement défense (renseignements auprès du Bureau du logement de garnison ou auprès du bureau interarmées du logement de rattachement) ou nécessité de recherche dans le secteur privé par vos propres moyens ;
  • Demandez plusieurs devis à différents déménageurs afin de faire jouer la concurrence car leurs propositions peuvent être très variables ;
  • Informez votre bailleur actuel de votre départ 1 mois avant par lettre recommandée avec accusé de réception ;
  • Changez votre adresse en ligne auprès des différentes administrations (caisse d’allocations familiales, services des impôts, retraites, poste…) grâce au site www.changement-adresse.gouv.fr . N’oubliez pas non plus, dans un délai d’un mois de faire changer votre adresse sur votre carte grise ;
  • En cas d’enfant scolarisé, prévenir le directeur de l’ancienne école qui vous remettra ainsi un certificat de radiation à transmettre à la mairie de votre nouveau domicile accompagné de votre livret de famille, des certificats de vaccination et parfois d’un justificatif de domicile.

Attention : Si vous partez à l’étranger ou Outre-Mer certaines démarches complémentaires peuvent s’avérer utiles voir obligatoires (info pratiques sur le site de la cnmss qui a édité le guide du départ Outre-mer et à l’étranger).

Aides
But
Contacts
Aide à la reconnaissance d'une première ou d'une nouvelle affectation Remboursement de frais de déplacement préalable à la 1ère affectation pour s’informer sur leurs nouvelles conditions de vie. Service social de la Défense
Prise en charge des frais de déménagement Remboursement d’une partie des frais de déménagement pour les militaires mutés pour les besoins du service. Service administratif de rattachement
Prêt mobilité Permettre aux membres des forces de défense et de sécurité d’emprunter à moindre coût pour leur installation. IGeSA (direction des prêts)
Prêt caution Permettre le financement de la caution du nouveau domicile. IGeSA (direction des prêts)
Prêt mobilité interministériel Aider les agents civils de l’Etat à financer leur installation lorsqu’ils sont éligibles à l’Aide à l’Installation des Personnels de l’Etat Service social
Complément forfaitaire de l’indemnité pour charges (ICM) et Supplément forfaitaire de l’indemnité pour charges militaires ou « Prime de rideau » Les militaires mariés ou PACSés ou ayant au moins un enfant à charge, recevant une nouvelle affectation entraînant changement de résidence perçoivent d’une part, un complément forfaitaire de l’indemnité pour charges militaires dont le montant varie en fonction du temps passé dans la précédente affectation et d’autre part, un supplément forfaitaire de l’indemnité pour charges militaires dont le montant varie en fonction du nombre d’affectations déjà prononcées. (Cumul possible lorsque la nouvelle affectation intervient moins de 36 mois depuis la précédent). Dans le cadre des mesures de réorganisation, le complément et le supplément forfaitaires de l’indemnité pour charges militaires seront étendus, entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2014, aux militaires qui ne sont pas chargés de famille. Service administratif de rattachement
Allocation d’aide à la mobilité du conjoint Versée au militaire lorsque le conjoint (y compris PACSé) est contraint de cesser son activité professionnelle du fait d’une opération de restructuration. La fin d’activité doit intervenir dans les trois mois avant ou douze mois après la mutation. Elle est remboursée par le bénéficiaire si celui-ci quitte le poste dans lequel il a été affecté à la suite de l’opération de restructuration, moins d’un an après cette affectation.  

Un partenaire qui peut vous éviter beaucoup de stress

Si vous avez besoin d’aide pour trouver votre logement, organiser votre déménagement, effectuer les démarches administratives nécessaires ou de scolarisation de vos enfants, rendez-vous sur le site de executive relocation.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire