Je pars à la retraite. Puis-je conserver ma mutuelle d’entreprise à la fin de mon contrat de travail ?

Devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2016, la complémentaire santé d’entreprise peut être conservée. En tant que retraité, vous bénéficierez des mêmes garanties qu’un salarié mais vous devez formuler une demande auprès de l’organisme assureur, par un courrier recommandé avec accusé de réception, dans les six mois suivant votre départ. Votre contrat devient un contrat individuel sans période probatoire ni sélection médicale. Par contre, vous devrez payer la part qui était jusqu’alors prise en charge par votre employeur (augmentation maximum de 50 % du montant global). Si, lorsque vous étiez salarié, vous payiez 50 euros par mois pour la mutuelle et que votre employeur en payait 40, votre cotisation augmentera donc de 45 euros maximum (50 % de 90 euros). N’oubliez pas que votre contrat de complémentaire santé entreprise obligatoire respecte un panier de soins minimum. Avec l’âge, vos besoins évoluent. Vérifiez que les garanties proposées correspondent bien à votre profil et à vos besoins à venir.