Les mille visages de la douane française

06/01/2014

Les mille visages de la douane française

Tout le monde connaît la douane pour sa mission de lutte contre la fraude. Mais saviez-vous qu’elle agit aussi au quotidien pour le sauvetage de personnes en détresse ou la protection de l’environnement ? Plongée au cœur d’une administration aux multiples facettes… et prête à l’action.

Les missions de la douane française


Faire barrage à la fraude et aux trafics

Lutter contre les stupéfiants, les narcoleptiques, le grand banditisme, les armes.

C’est la mission la plus connue de la douane. Ces trafics alimentent une économie souterraine et menacent la santé publique ainsi que la sécurité des citoyens. La douane contrôle les transports frontaliers, surveille l’arrivée de produits pouvant servir à la fabrication de drogues, démantèle les filières de narcotrafic et les trafics d’armes. Entre la suppression des frontières du Marché unique et la mondialisation des échanges, le flair légendaire des douaniers est plus que jamais de mise !

Eviter l’entrée des contrefaçons.

Les produits contrefaits se retrouvent sur Internet ou sur les étals de nos marchés, et se diversifient : cigarettes, articles de téléphonie, faux médicaments… Chaque jour apporte son lot de nouveaux articles ! En 2012, la douane a saisi 371 tonnes de tabac de contrebande et 4,5 millions d’objets contrefaits.

Traquer le transfert de capitaux et le blanchiment d’argent.

Les douaniers sont habilités à détecter les circuits clandestins de blanchiment de capitaux. Dans ce cadre, ils contrôlent notamment les touristes entrant ou sortant du territoire, surtout ceux en possession de sommes d’argent en liquide supérieures à 10 000 €.

Quelques chiffres

1 109 animaux vivants interceptés,
107 animaux naturalisés saisis,
191 constatations en matière de déchets,
93 pollutions maritimes détectées.

Assurer la protection des citoyens et la préservation du patrimoine

Défendre et protéger les consommateurs.

Au-delà des contrefaçons, les occasions de saisie ne manquent pas ! Jouets à risques (inflammation, substances chimiques cancérigènes, éléments mal fixés risquant de se détacher, feux d’artifice dangereux…), nourriture non conforme aux normes sanitaires françaises, explosifs…

Protéger les citoyens.

Les brigades maritimes de la Douane sont chargées de la surveillance des littoraux français (5 000 km de côtes !). Leur action permet de contrôler les entrées sur le territoire, mais également de porter secours aux personnes en difficulté en mer : en 2012, les services aéro-maritimes ont effectué 533 heures de mission correspondant à des opérations de recherche et de sauvetage.

Protéger l’environnement.

La flotte aérienne de la Douane est là pour détecter les déchets nuisibles ou toxiques en mer, ainsi que les pratiques de pêche interdites : un effet dissuasif pour les pollueurs ou les fraudeurs ! Par ailleurs, les douaniers de la branche surveillance font barrage aux trafics de spécimens empaillés, de partie d’animaux (cornes, ailerons), mais surtout d’espèces vivantes protégées – une activité en plein essor.

Préserver le patrimoine culturel.

D’autres marchandises, telles que des statuettes en bois précieux ou des objets de collections nationales, sont parfois découvertes par la douane. Ses missions incluent donc la protection du patrimoine culturel national, par le contrôle des échanges d’œuvres d’art.

Devenir douanier ? C’est possible !

Formation, concours, passerelles entre une carrière militaire et les douanes… vous saurez tout en consultant notre fiche pratique.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire