Activités sportives, faire le bon choix pour être bien assuré

Activités sportives, faites le bon choix pour être bien assuré

03/01/2014

1. Vous pratiquez une activité sportive seul

Pour couvrir les dommages matériels et corporels que vous pourriez subir et bénéficier de prestations complémentaires à celles versées par les régimes sociaux, il vous faudra souscrire une assurance personnelle de type garantie des accidents de la vie, individuelle accident, assurance extrascolaire pour les enfants…

Ces contrats personnels vous permettront notamment de faire face aux conséquences financières d’un accident sportif : frais d’hospitalisation, frais chirurgicaux si nécessaire, prise en charge des frais non-remboursables par la Sécurité sociale, rapatriement, frais de recherche si vous vous blessez en mer ou en montagne. Certains contrats proposent même une prise en charge de vos proches si vous ne pouvez plus le faire vous-même.


2. Vous pratiquez un sport à risque

Si vous êtes amateur de sensations fortes, sachez que les sports à risque, comme le parachutisme ou encore les sports de combat extrêmes, ne sont pas couverts par les contrats d’assurance classiques et nécessitent des contrats spécifiques.

Les risques encourus lors d’un entraînement ou d’une compétition sont différents de ceux inhérents à la vie quotidienne.

Il faut donc sélectionner l’assurance qui vous proposera une couverture spécifique, qui englobera tous les besoins en cas d’accident lié à la pratique d’un sport : l’invalidité, l’arrêt de travail, l’hospitalisation, mais aussi la rééducation.


3. Vous êtes victime d’un accident

Si vous êtes la victime d’un accident dans le cadre d’une activité sportive, deux cas de figure se présentent pour votre indemnisation :

  • Aucun tiers responsable n’est impliqué : dans cette situation, vous serez indemnisé uniquement si vous disposez d’une assurance contre les accidents corporels (assurance individuelle accidents, garantie des accidents de la vie…).
  • Le responsable est identifié : il devra vous indemniser pour les dommages subis.

4. Vous êtes à l’origine d’un accident

Si vous êtes à l’origine d’un accident sur un tiers, votre assurance de responsabilité civile incluse dans votre contrat d’assurance multirisque habitation pourra prendre en charge les dommages corporels et matériels de la victime. Il est important de vérifier que le sport pratiqué n’est pas exclu du contrat. Si c’est le cas, il vous faudra demander une extension de garantie à votre assureur.

Si vous pratiquez dans un club, une association sportive, une fédération sportive, vous pourrez bénéficier de l’assurance collective qui couvrira votre responsabilité civile en cas de dommages causés aux autres.


5. Vous pratiquez une activité sportive en club

Que vous soyez adhérent d’un club, d’une association sportive, d’une fédération sportive, ou que vous participiez à une compétition sportive, tout organisateur d’activités physiques et sportives a l’obligation de souscrire des contrats collectifs d’assurance couvrant la responsabilité civile de tous les participants.

Les associations sportives doivent en outre vous indiquer l’intérêt que présente pour vous la prise de garanties d’assurances individuelles couvrant les dommages que vous pouvez vous causer à vous-même (accidents, blessures).

Elles peuvent vous proposer plusieurs formules d’assurances que vous pouvez librement accepter ou refuser. Si vous la refusez, veillez à vérifier que votre assurance personnelle couvre bien les activités sportives auxquelles vous participez.

Exceptions à la règle

Dans deux cas particuliers, ce n’est pas à l’organisateur, mais au pratiquant qu’il appartient de prendre des garanties d’assurance :

  • la pêche sous-marine de loisirs, pour laquelle une assurance doit couvrir les dommages causés à autrui ;
  • la pratique sportive lors d’une sortie facultative avec l’école, encadrée seulement par les enseignants, pour laquelle une assurance scolaire doit couvrir les dommages causés à autrui et à soi-même.

À NOTER

Souscrire une assurance personnelle vous permettra de bénéficier de prestations complémentaires en cas d’accident.

Répartition accidents sport


Quelle assurance choisir pour les sports d'hiver ?

Avant de partir aux sports d’hiver, vérifiez vos contrats d’assurance ! Vous devez savoir dans quelle mesure le dommage que vous pourriez causer à autrui sera indemnisé. Mais attention ! De nombreux contrats d’assurance multirisque habitation excluent l’application des garanties pour les accidents liés à des sports extrêmes comme le ski alpin (en piste ouverte ou hors piste), le ski de fond, le surf, les randonnées en raquettes ou à pied. Si vous jugez la couverture de votre contrat insuffisante, souscrivez un contrat supplémentaire adapté à vos vacances. Cette assurance n’est pas obligatoire mais elle peut vous éviter bien des problèmes surtout si ce contrat propose une prise en charge des accidents corporels, du vol et de la casse des skis, ou encore un remboursement des frais de séjour restant (notamment de location du logement de vacances), le forfait des remontées mécaniques, les leçons de ski…

Les offres alternatives

Pour départager les offres différentes des assureurs, regardez les franchises et les plafonds proposés. Soyez également vigilant sur le nombre de personnes couvertes, puisqu'il existe des contrats individuels et familiaux.

Les points d'attention importants

Il est inutile de souscrire un contrat spécifique si vous possédez une carte bancaire haut de gamme, comme Gold Mastercard ou Visa Premier. Dès que vous réglez votre séjour au ski avec votre carte, les garanties associées sont automatiquement mises en œuvre : assurance interruption ou annulation de voyage, assurance corporel en cas d’accident de ski, bris accidentel des skis ou des chaussures, assurance sur la location du matériel, prise en charge des frais de secours sauf en cas de hors piste, assistance médicale...

Si vous ne possédez pas ce type de carte bancaire, vous pouvez acquérir, en même temps que votre forfait pour les remontées mécaniques, la Licence Carte Neige. Valable du 15 octobre de chaque année au 14 octobre de l’année suivante, cette licence propose une assurance a minima qui prend en charge essentiellement les frais de secours et de recherche, les frais médicaux non remboursés par la Sécurité sociale et la complémentaire santé. Vous pouvez la compléter en souscrivant des options.

LA SOLUTION GMPA

Le GMPA propose le contrat Accident Vie entière, qui vous couvre dans le monde entier, que vous soyez en service, en week-end ou en vacances, et en toutes circonstances.

Ce contrat inclut tous les sports et les activités pratiqués dans le cadre de vos activités professionnelles ou privées, y compris les sports à risque comme la spéléologie, les sports marins et sous-marins, les sports de combat ou encore le vol libre.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire