Pictogramme orange représentant une silhouette avec un bras cassé symbolisant la santé

Comment éviter d’attraper la gastro-entérite ?

04/12/2015

Epidémies dans les écoles, familles entières alitées, chaque année plus de 4 millions de français (1) sont touchés par la gastro entérite. Cette maladie est habituellement bénigne mais peut présenter un danger pour les nourrissons ou les personnes âgées en raison du risque de déshydratation. Comment échapper à la gastro-entérite et que faire si vous ou l’un de vos proches est malade ?
 


Qu’est-ce que la gastro-entérite virale ?

Une gastro-entérite est une inflammation de l’estomac et de l’intestin qui se manifeste par des diarrhées, des vomissements et de la fièvre. Cette infection peut être due à un virus, une bactérie ou encore un parasite mais les grandes épidémies hivernales sont d’origines virales : rotavirus, adénovirus, norovirus pour ne citer que les plus courants.


Comment attrape-t-on la gastro-entérite ?

Lorsqu’une personne est malade, ses vomissements et ses selles contiennent des particules virales en très grandes quantité, parfois même plusieurs jours après la guérison. Une personne peut s’infecter de différentes façons :

  • En cas de contact direct avec la personne malade (embrassade, serrage de main) ou lors de soins apportés à un enfant ou à une personne dépendante.
  • Indirectement en touchant un objet contaminé par le malade et en mettant les doigts à sa bouche.
  • En mangeant ou en buvant des aliments contentant le virus préalablement déposé par une personne malade (boire dans le même verre, personne malade préparant le repas pour les autres).

Les principaux virus responsables de gastro entérite sont particulièrement résistants dans notre environnement et survivent plusieurs jours sur les surfaces inertes (poignées de porte, rampe d’escalier). En plus de cela, une centaine de particules virales suffisent à nous contaminer.


Si ce virus est si contagieux, comment s’en protéger ?

Des règles d’hygiènes très simples suffisent à se protéger du virus de la gastro-entérite (et des autres maladies hivernales !) : la première et la plus importante est de se laver les mains, pour ne pas attraper la maladie mais également pour ne pas la transmettre. Il est conseillé de laver les mains au savon et à l’eau (ou à défaut avec une solution hydro alcoolique) :

  • Avant et après chaque soin à un enfant ou à une personne dépendante
  • Avant de préparer le repas ou de manipuler les aliments
  • Après être allé aux toilettes
  • Après avoir fréquenté un lieu public, un transport en commun.

Si vous êtes malade :

  • Évitez / limitez le contact direct avec vos proches (ne pas embrasser ou tenir la main)
  • Ne partagez ni les couverts ni les serviettes de toilette ni votre brosse à dent
  • Confiez (si cela est possible) le soin de cuisiner à une autre personne du foyer
  • Désinfectez régulièrement la cuvette des toilettes
  • Si vous travaillez au contact de personnes fragiles ou au sein d’une chaine alimentaire (restaurant, cantine...), un arrêt de travail peut être conseillé.

Si votre enfant est malade :

  • Lavez lui les mains régulièrement
  • Limitez temporairement le nombre de jouets afin de pouvoir facilement et régulièrement les nettoyer
  • Désinfectez les toilettes ou le pot après chaque utilisation

Il est préférable de le garder à la maison : vous pourrez veiller sur lui et il évitera de contaminer ses camarades et le personnel de l’école ou de la crèche.


Je suis malade, que faire ?

Diarrhées, vomissements, fièvre peu élevée, ballonnements, crampes abdominales et maux de têtes passeront habituellement en quelques jours. Durant 24 à 48 heures, buvez régulièrement pour ne pas vous déshydrater (tisanes sucrées, bouillons salés, eau) et mangez léger.

Une alimentation pauvre en fibre est conseillée pendant les premiers jours : riz blanc, carottes ou pommes de terre bien cuites, compotes de pomme ou de coing, viande ou poisson grillé ou cuit à l’eau, les biscottes ou le pain grillé. Les fruits crus, les légumes verts et les céréales complètes devront être évités dans un premier temps.

L’automédication est possible

Il existe des antiémétiques (médicaments contre les vomissements) et des antidiarrhéiques en vente libre : demander conseil à votre pharmacien. Vous pouvez également prendre du paracétamol pour lutter contre la douleur ou la fièvre.


Quand faut-il consulter son médecin ?

La gastroentérite virale est une affection bénigne mais une consultation médicale peut être nécessaire :

  • Lorsque les symptômes persistent plus de 5 jours,
  • Si vous revenez d’un voyage en zone tropicale
  • Si vous avez constaté du sang ou des glaires dans vos selles

Soyez vigilent

En cas de douleur abdominale intense, de forte fièvre, d’incapacité de boire ou si vous pensez souffrir de déshydratation (bouche sèche, soif intense, urines rares), consultez en urgence !

Les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ou souffrantes d’une maladie chronique, les enfants sont plus fragiles et présentent plus de risque de se déshydrater. Un avis médical dans la journée est nécessaire et l’automédication interdite.


Mon enfant est malade : je lui donne du cola ? Une fausse bonne idée !

Avec ou sans bulle, frais ou à température ambiante, le cola n’est pas recommandé pour soigner la gastro-entérite des enfants et encore moins des nourrissons. Sa teneur en sel est trop faible pour compenser les pertes et il peut même aggraver les diarrhées. L’eau pure est également inadaptée : le manque de sel et de sucre peut augmenter la déshydratation.

En dessous de 5 ans, une solution de réhydratation orale doit être utilisée pour éviter la déshydratation.

  • Sous forme de sachet de poudre à diluer dans l’eau, ce produit est très simple d’utilisation et disponible en pharmacie en vente libre ou sur ordonnance
  • Proposer à votre enfant des purées de carotte, du riz, de la banane ou des compotes de pomme ou de coing.

Si vous avez un enfant de moins de 2 ans, il est conseillé de consulter votre généraliste même en l’absence de signes de gravité. Il pourra examiner l’enfant, le peser, vous donner les conseils adaptés et vous proposer de revoir l’enfant dans les 24 ou 48h.

Surveillez votre enfant, même la nuit et consultez un service d’urgence si :

  • Il est grognon, apathique, dort beaucoup, gémit ou que son comportement vous semble inhabituel
  • Il ne boit plus ou ne mange plus
  • Il vomit de manière répétée
  • Il respire rapidement
  • Il est pâle ou cerné
  • Il urine peu (surveiller les couches)
  • Il a perdu plus de 5% de son poids.

En cas de gastro-entérite, peut-on prendre des probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries ou champignons) qui ingérés en quantité suffisante ont un effet bénéfique sur notre santé. Plusieurs de ces probiotiques ont montré une efficacité dans la gastro entérite virale (en complément des mesures de lutte contre la déshydratation) en diminuant le nombre de selles liquides et la durée d’évolution de la diarrhée. Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien.


Sources :
(1) Le réseau Sentinelles. (2014). Bilan annuel 2014

Auteur : Docteur Sophie Agier


MédecinDirect, c’est une trentaine de médecins, des conseils personnalisés, et désormais le diagnostic et ordonnance en ligne.

Découvrez MédecinDirect et renseignez votre numéro d’adhérent GMPA pour accéder aux services.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire