Devenir réserviste

Devenir réserviste

19/06/2013

Qui sont les réservistes ?

Des militaires… à temps partiel

Les réservistes sont des citoyens « comme les autres »… à une différence près : ils ont suivi une formation militaire, et peuvent intervenir pour renforcer les forces armées actives, en opérations extérieures ou en France. L’armée a ainsi recours aux réservistes lors d’une situation de conflit ou de crise, mais aussi en temps de paix pour le fonctionnement « quotidien » de nos équipements.


Les deux types de réserve

La réserve citoyenne et la réserve opérationnelle

› La réserve citoyenne mène avant tout des actions de sensibilisation et de soutien en direction :

  • des collectivités locales (notamment par l'intermédiaire des élus municipaux "correspondants Défense")
  • du monde de l'éducation,
  • du monde de l'entreprise,
  • de la jeunesse.

› La réserve opérationnelle est servie par les volontaires ayant souscrit un contrat d'engagement (appelé ESR) auprès de l'autorité militaire, et par les anciens militaires soumis à l'obligation de disponibilité. Le contrat d’engagement est établi pour une durée de 1 à 5 ans, durant laquelle les réservistes peuvent être appelés pour :

  • recevoir une formation ou suivre un entraînement,
  • apporter un renfort temporaire aux forces armées, en particulier pour la protection du territoire national et dans le cadre des opérations conduites en dehors du territoire national,
  • dispenser un enseignement de défense en cas de besoin,
  • participer aux actions civilo-militaires, destinées à faciliter l'interaction des forces opérationnelles avec leur environnement civil,
  • servir auprès d'une entreprise qui participe au soutien des forces armées ou accompagne des opérations d'exportation relevant du domaine de la défense.

Comment devenir réserviste ?

Tout le monde (ou presque) peut devenir réserviste !

La variété des missions et la diversité des équipements de l’armée génèrent une multitude de besoins. Les réservistes viennent donc d’horizons très variés. Presque tous les métiers sont représentés ! La réserve est accessible à toute personne répondant aux critères suivants :

  • être volontaire
  • être de nationalité française
  • être âgé de 17 ans au moins
  • être en règle au regard des obligations du service national
  • ne pas avoir été condamné soit à la perte de ses droits civiques ou à l'interdiction d'exercer un emploi public, soit à une peine criminelle, soit à la destitution ou à la perte du grade dans les conditions prévues par le Code de justice militaire
  • posséder l'ensemble des aptitudes requises, et notamment physiques.

À NOTER

La réserve la plus « sélective » est sans doute celle du Service de Santé des Armées, pour laquelle il faut être âgé de moins de 65 ans et exercer une profession de santé ou dans un domaine associé à la santé.

Aller plus loin


Les motivations des réservistes

S’inscrire dans l’action, servir l’intérêt général

Chaque réserviste a ses raisons, mais les principales motivations évoquées sont généralement :

  • Etre un acteur de la défense nationale.
  • Exercer son métier dans un cadre différent.
  • S’intégrer à une communauté solidaire riche en valeurs et en traditions.
  • Servir son pays en se rendant utile.
  • Développer des qualités humaines.
  • Vivre dans un monde d’action (...)

Concrètement…

Concilier réserve et travail, c’est possible !

La loi oblige votre employeur à vous laisser, chaque année, 5 jours ouvrés pour mener une activité dans la réserve, à condition d’être averti au minimum 1 mois avant (ce qui ne devrait pas poser de problème, dans la mesure où la planification est rigoureuse dans le domaine militaire). En cas de besoins excédant ces 5 jours, il faudra négocier avec votre employeur.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire