assurance et franchise automobile

Franchises auto : comment ça marche ?

15/10/2018

 


LA FRANCHISE QU’EST-CE QUE C’EST ?

Dans les contrats d’assurance automobile, la franchise est la somme qui reste à la charge de l’assuré à la suite d’un sinistre. Elle n’est donc pas remboursée par l’assureur. C’est un moyen pour responsabiliser les automobilistes : en laissant une somme à la charge de leurs assurés, les assureurs incitent à la prudence.

A QUOI SERT-ELLE ?

L’application d’une franchise doit permettre à l’assuré d’apprécier plus précisément les risques auxquels il peut se trouver exposé. C’est à lui de déterminer les probabilités de causer un accident et de choisir un contrat d’assurance automobile avec ou sans franchise. Concrètement, un contrat avec une grosse franchise coûte moins cher qu’un contrat avec une franchise moindre.

exemple

Si un automobiliste choisit une offre au tiers plutôt qu’une formule tous risques, il paiera des cotisations moins élevées puisque les garanties sont moindres ; en revanche, sa franchise en cas de sinistre sera plus importante.

COMMENT CONNAITRE SON MONTANT ?

Le montant de la franchise est inscrit dans tous les contrats d’assurance. Le mode de calcul est variable. La franchise peut être

  • une somme fixée en euros,
  • un pourcentage du montant de l’indemnisation,
  • une combinaison d’un montant fixe et d’un pourcentage.

De plus, le montant des franchises diffère selon les sinistres.

exemple

Un bris de glace ne laissera pas le même reste à charge à l’assuré qu’une voiture gravement accidentée.

LE RACHAT

Certains contrats prévoient une option « rachat de franchise » : moyennant le paiement d’une surprime, l’assuré sera indemnisé du montant total du préjudice, sans tenir compte de la franchise. Le rachat de franchise est souvent proposé dans le cadre d’une location de véhicule.

LE PLAFOND DE GARANTIE

Le plafond de garantie correspond au montant maximal de prise en charge par votre assurance du remboursement des dommages. Ce montant est précisé dans votre contrat au moment de la signature et peut varier en fonction de chaque assureur. En cas d’accident, si la valeur des dommages matériels dépasse le plafond précisé dans le contrat, l’assuré ne sera pas remboursé intégralement. Son indemnisation sera à hauteur du plafond de garantie.

LE DELAI DE CARENCE

La franchise ne doit pas être confondue avec le délai de carence. La franchise a un effet sur le montant de l’indemnisation, tandis que le délai de carence détermine une période de latence à l’issue de laquelle débute l’indemnisation. Durant ce laps de temps, aucune garantie ne fonctionne.


LES DIFFÉRENTS TYPES DE FRANCHISE

LA FRANCHISE SIMPLE

Aussi appelée franchise relative, elle indique un montant minimum en dessous duquel l’assureur n’indemnisera pas l’assuré. Dès que le montant de la franchise est dépassé, l’assureur indemnise intégralement l’assuré.

LA FRANCHISE ABSOLUE OU FRANCHISE FIXE

La plus fréquente dans les contrats d’assurance automobile, la franchise absolue est la plus sûre car elle est fixe et indiquée en euros : quel que soit l’accident et sa gravité, l’assuré connaît le montant exact qu’il devra régler. Ce montant est déduit de l’indemnité perçue par l’assuré, quel que soit le montant des réparations. L’assuré n’est donc indemnisé que pour le montant du sinistre supérieur à la franchise.

LA FRANCHISE PROPORTIONNELLE

Elle équivaut à un pourcentage du montant du sinistre. Son montant ne dépend donc que du coût des dommages et du montant de l’indemnisation. Comme elle est variable, elle est encadrée par un montant minimal et maximal.

LA FRANCHISE ANNUELLE

Elle correspond à un seuil de franchise maximale, fixée lors de la souscription du contrat. L’assuré doit payer ce montant chaque année. L’assureur ne remboursera l’assuré que si le montant des sinistres est supérieur à la somme de la franchise.

LA FRANCHISE DE CONDUITE EXCLUSIVE

Également appelée franchise conduite exclusive et prêt de volant, elle peut être cumulée aux autres franchises. Elle s’applique lorsqu’un conducteur non désigné dans le contrat d’assurance est impliqué dans un sinistre qui impacte le véhicule assuré. Elle peut coûter cher à l’assuré, avec des montants qui oscillent entre 500 et 1 500 €.

LA FRANCHISE JEUNE CONDUCTEUR

Elle s’applique en cas de prêt de volant à un jeune conducteur désigné ou non au contrat. Cette franchise, d’un montant particulièrement élevé, près de 1 000 € environ – peut être enlevée au contrat. Tous les jeunes conducteurs ne sont pas concernés par cette franchise mais spécifiquement ceux ayant passé la conduite accompagnée.

Choisir la bonne formule

Avant de souscrire un contrat, l’assuré doit comparer les différentes franchises.

  • Soit un contrat avec une franchise élevée, mais avec une cotisation mensuelle/annuelle faible
  • soit un contrat avec des cotisations plus élevées mais une faible franchise.

C’est à l’assuré de regarder l’usage qu’il a de son véhicule, la puissance de son véhicule et de tenter d’évaluer les risques qu’il a de causer un sinistre.

 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire