Ensemble

15/10/2013
Consultez la revue du GMPA sur notre site internet

Une belle nouveauté : depuis le 15 octobre, ENSEMBLE, la revue de l’association, est consultable sur notre site internet.

Ce Magazine est né d’une volonté de mieux partager avec vous notre expertise, nos convictions, nos réalisations et le vécu de chacun, pour devenir une publication de référence en matière de prévoyance et de protection sociale.
Après le lancement de son premier numéro il y a 2 ans, ne manquait plus que la version web : c’est à présent chose faite !

Bien entendu, la version papier du magazine demeure : nos adhérents continueront à recevoir leur exemplaire par voie postale.

Avec cette mise en ligne, le GMPA offre la possibilité à ses adhérents, et à tous ses lecteurs, d’accéder aux articles encore plus facilement et à tous moments, depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

ENSEMBLE se veut une véritable mine d’informations, au plus proche des préoccupations des adhérents du GMPA en matière de protection sociale.

 

Tous les trimestres :

  • Retrouvez les réponses aux questions posées par nos lecteurs sur leurs droits, ou sur des points techniques précis, liés à leurs contrats d’assurance.
  • Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la protection de votre famille, de vos biens, de votre patrimoine, la préparation de votre retraite, etc...
  • Allez à la rencontre d’autres adhérents qui partagent leurs parcours professionnels ou leurs passions.
  • Plongez au cœur de l’actualité.

AUTRE NOUVEAUTÉ : 

le GMPA a lancé sa Lettre d’Informations.
Tous les trimestres, elle accompagnera la diffusion de la Revue, avec toujours plus d’informations utiles et proches des préoccupations de ses adhérents.

2 Commentaires

Est il toujours possible de s'abonner, par l'intermédiaire du GMPA à une revue (tele 7 jours) ? Je vous remercie.
Bonjour, Oui, nous proposons toujours à nos adhérents de bénéficier du Kiosque Presse. Nous vous invitons à vous rendre sur votre espace adhérent pour accéder au service d’abonnement. Cordialement.

Ajouter un commentaire