Journée mondiale du cancer : malgré les progrès, des inégalités subsistent

07/02/2018
Journée mondiale du cancer

Deuxième cause de mortalité mondiale, après les maladies cardiovasculaires, le cancer a tué 8,8 millions de personnes en 2015 selon l'Organisation mondiale de la santé.

Selon l’OMS, le nombre de cas de cancers détectés devrait augmenter de 70 ans dans les 20 prochaines années. En France, 400 000 cas sont diagnostiqués chaque année. Cette croissance de la maladie s’explique par le vieillissement de la population, avec l’âge, le risque de subir un cancer augmente, le tabac, la pollution,…

La part des malades du cancer qui survivent progresse dans le monde, mais de manière très inégale en fonction des pays, selon une étude publiée en janvier 2018 dans la revue The Lancet. Les conclusions de cette étude qui a porté sur 37,5 millions de malades dans 71 pays montrent  par exemple que la leucémie aiguë lymphoblastique, cancer le plus fréquent chez l’enfant, tue plus de 40% des enfants atteints en Chine, au Mexique ou en Équateur, mais moins de 10% aux États-Unis, au Canada et dans neuf pays d'Europe de l'Ouest. 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire