La Haute Autorité de santé s’inquiète des déformations du crâne chez les bébés

02/08/2017
La Haute Autorité de santé s'inquiète des nombreux cas de brachycéphalie

Pour prévenir les déformations du crâne chez les bébés, qui dorment toujours du même côté, la Haute Autorité va publier deux documents — l'un destiné aux professionnels, l'autre au public — d’ici quelques mois.

La Haute Autorité de santé (HAS) vient officiellement d'inscrire leur élaboration à son programme de travail. Ils porteront sur la prévention des risques de plagiocéphalie chez le nourrisson. Cette pathologie désigne le phénomène de tête plate chez le nourrisson. Cet aplatissement de tout ou partie du crâne du nouveau-né est dû à un appui sur le dos trop systématique, notamment dans le lit.

Ce syndrome touche au moins 1 bébé sur 5 et peut engendrer des complications mécaniques, au niveau des maxillaires et des cervicales. Des problèmes de succion, de dentition ou encore de retards dans l'apprentissage de la marche et de la parole sont également observés.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire