La télémédecine s’installe dans notre quotidien

21/02/2018
La télémédecine prend de l’ampleur

Existant depuis plusieurs années localement, la télémédecine va se développer dans les cinq prochaines années. Pour les adhérents du GMPA, cette réalité existe déjà, avec le service MédecinDirect.

La télémédecine, en permettant à un médecin d’établir un diagnostic à distance, favorise l’accès aux soins et lutte contre les déserts médicaux. Le gouvernement a choisi d’en faire un des piliers de sa politique pour remédier à la désertification de certaines régions de France et a lancé les discussions entre la Caisse d’assurance maladie et les syndicats de médecins pour fixer les tarifs des futurs actes de télémédecine. L’objectif est de doubler les téléconsultations en quatre ans et d’arriver à 1,3 million actes en 2021, contre 260 000 actes de télémédecine en 2015.

Le GMPA a choisi de miser il y a plusieurs années sur la télémédecine en offrant à ses adhérents les services de MédecinDirect.

Ce service permet un échange entre un médecin généraliste ou spécialiste et un patient, où qu’il se trouve. Le médecin conseille et oriente le patient, lui évitant ainsi un déplacement et une consultation parfois inutiles. Dans certains cas, le médecin de MédecinDirect peut aller jusqu’à proposer un diagnostic et une ordonnance qui est transmise au patient. Ce dernier peut l’imprimer et la présenter en pharmacie pour recevoir son traitement. Depuis cette année, MédecinDirect propose aux adhérents les consultations par vidéo qui permettra aux patients de voir le médecin par webcam ou grâce à la caméra de leur smartphone.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire