La vaccination bientôt possible en pharmacie dans certaines régions

03/10/2018
vaccination contre grippe

 

A partir du 6 octobre, les pharmaciens d’Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France recevront un agrément de l’Agence Régionale de Santé leur permettant de vacciner contre la grippe dans leur officine.

Jusque-là, les pharmaciens volontaires de deux régions, Aquitaine et Rhône-Alpes-Auvergne, étaient autorisés à vacciner contre la grippe. Cette année, deux autres régions viennent s’ajouter : il s’agit de l’Occitanie et des Hauts-de-France. Les pharmaciens qui le souhaitent ont donc l’autorisation de vacciner, à titre expérimental, jusqu’en 2020.

Tous les Français ne peuvent pas se faire vacciner en pharmacie. Les femmes enceintes, les personnes n’ayant encore jamais eu d’injection du vaccin anti-grippe, celles ayant déjà fait une réaction allergique à un vaccin, celles sous traitement anti-coagulants, doivent être vaccinées soit par leur médecin traitant, soit par un ou une infirmière. Les personnes qui se font vacciner en pharmacie doivent au préalable signer un consentement écrit. Elles reçoivent également une attestation de vaccination, qui précise le nom et le numéro de lot du vaccin, afin de pouvoir transmettre l’information à leur médecin.

Chaque année, la grippe fait environ 9 000 décès, dont la plupart ont lieu chez les personnes de plus de 65 ans et le plus souvent, en raison d’une absence de vaccination. Alors que l'objectif de santé publique est que 75 % des personnes à risque soient vaccinées, le taux atteint à peine 50 %.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire