Pensez à votre carte européenne d’assurance maladie pour vos vacances en Europe

31/05/2017
Si vous partez en vacances en Europe, vous devez vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie, afin de faciliter vos démarches en cas de souci de santé.  Avant votre départ, il est conseillé de vous procurer la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Elle vous permettra d'attester de vos droits à l'assurance maladie et de bénéficier d'une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Cela concerne les 31 États de l

Si vous partez en vacances en Europe, vous devez vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie, afin de faciliter vos démarches en cas de souci de santé.

Avant votre départ, il est conseillé de vous procurer la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Elle vous permettra d'attester de vos droits à l'assurance maladie et de bénéficier d'une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Cela concerne les 31 États de l’Espace économique européen (EEE) - les 27 membres de l’Union européenne, plus l’Islande, le Lichtenstein et la Norvège – et la Suisse.

Au moins 15 jours avant votre départ, demandez votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) à votre caisse d'Assurance Maladie.

La CEAM est individuelle et nominative et est valable deux ans. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne, y compris les enfants de moins de 16 ans.

La demande est à faire, deux à trois semaines avant votre départ :

  • par internet : connectez-vous sur votre compte ameli / rubrique « Mes démarches »,
  • par téléphone : composez le 36 46 (service 0,06 €/min + prix appel),
  • sur place, en vous rendant dans un des points d'accueil de votre caisse d'Assurance Maladie.

En cas de soins médicaux pendant votre séjour, vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour :

  • soit vous n'avez pas à faire l'avance des frais médicaux ;
  • soit vous devez faire l'avance des frais médicaux et vous vous faites rembourser sur place par l'organisme de sécurité sociale de votre lieu de séjour.

 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire