Perturbateurs endocriniens : les enfants contaminés

26/04/2017
Pré-adolescente en train de saisir un fruit au supermarché

Bisphénol A, phtalates, pesticides : l’étude de très grande envergure réalisée sur des enfants est éloquente. Plusieurs dizaines de perturbateurs endocriniens ont été retrouvées dans l'organisme d'un panel d’enfants âgés de 10 à 15 ans habitant en milieu urbain ou rural. Pour un même enfant, jusqu'à 54 contaminants différents ont été retrouvés et en moyenne 34 molécules. L'organisation 60 millions de consommateurs a alerté les pouvoirs publics : elle souhaite que la France et l’Europe prennent des mesures contre ce risque sanitaire majeur.

Ces perturbateurs endocriniens sont partout dans notre vie quotidienne : cuisine, salle de bains avec des cosmétiques contenant des parabens et des phtalates, salon, chambre. La première voie d'exposition est l'alimentation. Le consommateur peut agir à son niveau en choisissant avec attention les produits qu’il utilise au quotidien et en évitant au maximum les emballages plastiques.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire