Un quart de la population risque l’obésité en 2045

30/05/2018
Un quart de la population risque l’obésité en 2045

 

Une étude rendue publique lors du dernier Congrès européen sur l'obésité révèle qu’1/4 de la population mondiale sera concernée par l'obésité, en 2045, si la tendance actuelle se confirme.

Le nombre d'obèses dans le monde a quasiment triplé depuis 1975. Aux Usa, 39% de la population est obèse. Au Royaume-Uni le chiffre est de 48%. Et les projections dans ces pays ne sont pas bonnes : les experts estiment que 55 % des Américains seront obèses en 2045.

L'obésité et le surpoids sont des enjeux de santé publique majeurs car ils entraînent des pathologies qui peuvent être graves : diabète de type 2, maladies cardio-vasculaires, certains cancers (principalement du côlon et du sein)... Les conséquences psychologiques sont également nombreuses : discrimination, exclusion sociale, repli sur soi, dépression.

Le coût pour les systèmes de santé est énorme et il le sera d’autant plus si, comme l’envisage l'étude, 1/4 de la population mondiale sera concernée par l’obésité en 2045.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire