Une journée pour rappeler l’ampleur de la maladie de Lyme en France

24/05/2017
Médecin en train de retirer une tique de la main d'un patient

Avec le retour des beaux jours, les tiques font leur apparition et transmettent une infection appelée la maladie de Lyme. Les symptômes engendrés par la maladie sont variés et peuvent être irréguliers dans le temps

  • Fatigue
  • Migraines
  • Douleurs articulaires
  • Paralysie faciale

Cette maladie fait l’objet de nombreux débats et même d'affrontements sur le terrain judiciaire. En France, la maladie de Lyme est essentiellement reconnue par les autorités de santé dans sa forme aiguë, quand elle survient peu de temps après la piqure. Si les symptômes surviennent plus tard, le diagnostic ne peut être officiellement posé que si les tests de dépistage - Elisa et Western Blot - sont positifs. Or, beaucoup de médecins jugent ces tests inefficaces.

Nombreux sont ceux qui sont donc mal diagnostiqués et restent sans diagnostic et donc sans aucune perspective de guérison. Selon l'association Droit de guérir, 33 000 cas sont détectés chaque année en France, mais il serait 10 fois plus nombreux dans la réalité. Pour se protéger des tiques, il est conseillé d'éviter les sous-bois et les hautes herbes, de se couvrir la peau et d'examiner son corps en détail (cuir chevelu, oreilles...) au retour d'une promenade en forêt.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire